Au fil des canaux…

La belle Venise !
Pendant mon voyage à Venise cet été, j’ai marché près de 20km par jour. J’ai arpenté les rues minuscules, les canaux, les places tantôt intimistes, tantôt remplies de touristes.
J’ai découvert cette ville que je ne connaissais que d’images et de ce que l’on m’en avait raconté. J’ai prit énormément de plaisir à me perdre, à suivre le chemin que me montrait l’objectif, sous un soleil de plomb et un vent à peine iodé qui peinait à rafraichir l’air un poil pollué.

J’ai acheté un bel objectif pour cette occasion et j’ai renoué avec les zoom que j’avais un peu délaissé.
Le 24-70 G2 2.8 de Tamron est fantastique. Lourd et d’une qualité de fabrication impressionnante, il est parfait pour des reportages de ce type. Passer du grand angle au format portrait en un instant est particulièrement jouissif quand on est habitué à devoir changer l’objectif régulièrement. Le piqué est exceptionnel et la luminosité que permet le 2.8 ouvre le champs des possibles. Même si le bokeh est moins important que sur mes objectifs 1.8, il reste doux et intéressant et permet de bien mettre en avant les sujets.

J’ai adoré me restaurer dans cette ville. Certes les prix ne sont pas donnés et il y a énormément de petits restaurant abordables à la cuisine excellente ! Mention spéciale pour le restaurant Al Parlamento où j’ai pas dégusté les meilleures lasagnes que j’ai jamais mangé ! Le dessert était à tombé par terre : Cheesecake fraise (vous pouvez le voir en photo à la fin du reportage).

Je vous laisse découvrir le fruit de mes déambulations dans cette galerie : http://2grump.ink-air.fr/la-belle-venise

Ben